La beauté attire le regard. Elle fascine. La beauté des gens, mais aussi celle des lieux, des maisons, des rues et des villes. Il est étonnant de constater la force de l’émotion vécue devant un paysage à couper le souffle, dans une maison superbe ou sur une place publique ouverte et accueillante.

Le 4 octobre
2017 à 18h30

partager

Maison du développement durable
50, rue Sainte-Catherine Ouest
Montréal, QC, H2X 3V4

Le 4 octobre 2017 à 18 h 30, la Maison du développement durable en collaboration avec Équiterre, vous invite à la conférence Et si la beauté rendait heureux des auteurs François Cardinal et Pierre Thibault sur le bonheur de vivre dans un climat inhospitalier.

Dans les années 1960, Copenhague a commencé à aménager un tout petit bout de rue piétonne. L’idée a été ridiculisée et combattue par les commerçants. Aujourd’hui, ce bout de rue est devenu la rue piétonne la plus longue d’Europe… Copenhague a multiplié les interventions pour devenir une ville à taille humaine où il fait bon vivre, malgré les latitudes nordiques et un climat aux antipodes du climat méditerranéen.


Et si la beauté rendait heureux ? Si elle était nécessaire au bonheur ?


Voilà quelques questions auxquelles M. François Cardinal et M. Pierre Thibault tenteront de répondre.

Contributions suggérées : 10 $.

Par la même occasion, vous pourrez assister au vernissage de l'exposition de Nicolas Nabonne, Un baiser pour la route... à partir de 17h.

Catégorie de l'action

Webdiffusion 

En collaboration avec: